Par un soir de printemps - annoté

Par un soir de printemps - annoté

Jeanne s'apprête à épouser son cousin Jacques. Ce n’est pas un coup de foudre, mais un mariage décidé par leurs mères, deux sœurs. Les deux enfants habitent depuis toujours la même maison, ils ont été élevés ensemble et l’affection qu’ils ont toujours eue l’un pour l’autre s’est transformée en amour quand ils ont appris qu’on allait les marier.Dans la maison, habite également la troisième sœur, Tante Lison, une vieille fille qui fait partie des meubles de la maison. On la voit tous les jours, mais on ne sait rien de sa vie. Elle reste enfermée dans sa chambre et ne descend que pour les repas.Un soir, Jacques dit tendrement à sa femme : «N’as-tu point froid à tes chers petits pieds?». Tante Lison éclate alors en sanglots : «On ne m’a jamais dit de ces choses-là, à moi, jamais ! jamais !».Cet édition comprend l'autobiographie de l'auteur.

John_2020-04-10.