Uchronies du songe: Suivi de Poltergeist

Uchronies du songe: Suivi de Poltergeist

« Quelle ne fut alors ma stupéfaction Cette énième fois, Lorsque, Passant la porte boréale Sous un lourd chagrin de nuages, Je tombai nez à nez en plein vol, Sur une horde d'hommes-volants Toutes ethnies connues confondues, Dont j'ignorais jusque-là qu'ils eussent Élargi leur potentiel à ce règne, Voyageant sur une espèce de tapis albédo, Champ d'antigravitation, pensais-je, Dont les reflets irisés me ravissaient... »

John_2021-11-02.