L'Amour qu'il n'attendait plus !

L'Amour qu'il n'attendait plus !

C’est souvent lorsque l’on croit que plus rien ne va que le destin décide le contraire et se fait connaître. Ce n’est pas toujours vrai, hélas, et certains paient le prix d’une triste vie, de toute la vie ! Une vie sans saveur, sans sel, sans piment, sans sucre non plus. Pourquoi ? Souvent parce qu’ils ne croient plus en rien, tellement ils sont accablés, déçus par l’existence qu’ils mènent, par la société avec son rythme effréné qui ne laisse que peu de place à ceux qui traînent les pieds, à ceux qui ne montent pas dans le train en marche, à ceux qui ne se projettent pas vers l’avant, vers un avenir qu’ils devraient pourtant se construire. Déçus également par tellement de choses négatives qui tournent et gravitent autour d’eux, du moins le pensent-ils ! Ou bien aussi déçus par le mal qu’ils ont peut-être reçu ou dont ils ont hérité de leurs proches, des antécédents familiaux.

La vie n’a jamais été simple, cela se saurait et dans le cas contraire, nous ne nous la compliquerions pas ! La vie n’a jamais été non plus un long fleuve tranquille ! La vie est pleine de méandres parfois très sinueux que nous nous devons de négocier sans chavirer, en menant notre barque. Combien d’entre nous pensent pouvoir se dire que demain sera meilleur ? Combien y croient ? Presque tous, bien évidemment ! Pourquoi en douter ? On espère toujours que tout va finir par rentrer dans l’ordre et que le pire est derrière nous, que tôt ou tard cela va s’arranger, on y croit dur comme fer, on s’accroche à cette idée, on garde l’espoir de jours meilleurs et sereins ! Mais quand, comment va-t-il se produire, ce changement d’existence ? Là est toute la question !

Y a-t-il un ordre défini pour cela finalement, un mécanisme automatique, déjà programmé ? Non, bien entendu ! Là encore, cela se saurait, nous serions, vivrions tous heureux. La paix règnerait partout dans le monde. La quiétude également, le bonheur ! Plus de tristesse, plus de gens seuls ! « Déboire » ne serait plus qu’un mot du dictionnaire, que l’on oublierait vite. Doux euphémisme, n’est-ce pas ? Rien n’est jamais perdu ni définitif.

La romance qui va suivre est l’exemple même que parfois le destin fait bien les choses. Pourquoi ? Parce qu’il a été provoqué ? Peut-être que oui ! Peut-être que non ! Rien ne l’assure avec certitude. Nous pourrons constater que l’espoir, la vie, la renaissance, la passion, l’amour avec un grand « A » existent vraiment et qu’il

suffit juste d’y croire un peu ! Ça peut nous tomber dessus à tout moment. C’est ce que nous allons constater...

John_2022-04-08.